Des conseils pour l’entretien de vos volets roulants

Les volets roulants sont soumis aux conditions extérieures propices à l’accumulation d’eau et de poussières entre les lames du tablier, mais aussi s’infiltrant dans le mécanisme d’ouverture et de fermeture. Afin de préserver l’aspect esthétique des volets roulants et de veiller à son bon fonctionnement, il est nécessaire de faire quelques travaux d’entretien. Les principaux ennemis des volets sont l’humidité et les particules de poussières.

L’intérêt d’un entretien régulier des volets roulants

Un volet roulant, qu’il soit motorisé ou non nécessite un entretien régulier afin de le préserver de l’usure et de la saleté. Malgré le fait que l’aluminium et le PVC demandent très peu d’entretien, les différents mécanismes et lames du tablier s’usent facilement en présence de particules. L’usure mécanique d’un volet roulant peut être évitée grâce à un nettoyage, une lubrification et un réglage périodique de l’ensemble du dispositif. Des volets roulants bien entretenus éviteront des pannes et des dysfonctionnements compliquant ou rendant impossibles leur ouverture et leur fermeture. Cela constitue un souci pratique qui compromet surtout l’isolation et la sécurité d’une maison. Il est donc nécessaire de prendre quelques précautions pour éviter de se laisser prendre au dépourvu. Des volets roulants en parfait état constituent aussi un avantage esthétique d’une maison. Les volets roulants, à part leur côté pratique, contribuent aussi à améliorer l’aspect et le style d’un bâtiment.

Quelques conseils sur le nettoyage des volets roulants

Un nettoyage périodique des volets roulants est essentiel pour leur durée de vie. Cela permet à la fois de préserver leur aspect et leur mécanisme. Les particules de poussières s’accumulent facilement entre les lames du tablier, créant des frottements et des contraintes, pouvant dégrader le revêtement des lames et porter atteinte à l’intégrité structurelle du tablier à terme. Les volets roulants sont faits à partir de matériaux qui possèdent une excellente résistance à l’humidité. Le PVC et l’aluminium demandent d’être nettoyés 2 à 3 fois par an pour être maintenus en état. Il faut toutefois utiliser les bons produits et s’y prendre correctement pour éviter d’accélérer la détérioration du volet. Les produits corrosifs (javel, alcool, acide acétique) sont à éviter. En effet, ces produits en dehors de décolorer et de réduire l’éclat du revêtement et de la peinture sont particulièrement nocifs pour l’aluminium en particulier. Le nettoyage se fait avec de l’eau savonneuse et une éponge ou un chiffon non-abrasif.

Après avoir frotté tout le tablier, il suffit de rincer à l’eau claire et de bien laisser sécher pour préserver le mécanisme de l’humidité. L’utilisation d’un nettoyeur haute pression est possible, mais veillez quand même à ne pas trop en abuser, surtout pour les volets roulants en PVC, au risque de les endommager.

Des conseils pour l'entretien de vos volets roulants

L’entretien des différents éléments et mécanisme d’un volet roulant

L’entretien d’un volet roulant ne se résume pas seulement à son nettoyage. En effet, il est aussi important de prêter attention aux autres éléments à part le tablier. En premier lieu, il convient de vérifier régulièrement les glissières afin de permettre un mouvement fluide et sans accroche du tablier. Un frottement répété, endommagerait le tablier et les glissières. Une lubrification adéquate permet de veiller à ce que le tablier et les glissières ne s’usent prématurément. Les lubrifiants siliconés en spray sont les plus adaptés. Les volets roulants motorisés nécessitent des vérifications supplémentaires. Un test régulier du moteur doit être effectué pour prévenir et réparer une panne éventuelle. Les travaux d’entretien et de réparation sur les moteurs d’enroulement des volets roulants sont notamment à la charge du fabricant lors de la période de garantie.

Une fois ce délai passé, il est conseillé de faire appel à un professionnel pour intervenir lors du remplacement d’une pièce ou d’une réparation. Des blocages et des bruits suspects (grincement, claquement, …) après un nettoyage et une lubrification sont notamment le signe qu’un volet nécessite d’être vérifié par un professionnel.